• Si tu étais un outil ?
    Je serais le tuyau d’arrosage de Noël Pélissou pour inonder le terrain quand on reçoit les « équipes pro » de la fédérale 1. Comme dans le film « Les collègues » ,vu des milliers de fois par Benjamin Dumont. Il peut citer toutes les personnes même le responsable régie 1 dans le générique.
  • Si tu étais une voiture ?
    Un bon vieux Partner, avec attelage, galerie, équipé 4x4, moteur 205 turbo 16, et pot Bidalot. Je pense pas qu’il existe, peut être au Portugal, je demanderai à Daniel Gouveia.
  • Si tu étais un endroit (en France ou à l’étranger) ?
    Je suis très intéressés par les événements de la 1ère et 2scd Guerre mondiale. Je dirais dans la résistance française, comme près de chez moi dans la montagne noire.
  • Si tu étais une spécialité culinaire ?
    Les lentilles « maison » de François Calvel alias le « bécassier » pour certains. Un moment de partage unique en toute simplicité. Une personnalité hors du commun, avec un grand cœur et une voix qui porte. Apprécié de tous, sauf du 1er rang devant lui dans les tribunes…
  • Si tu étais une boisson ?
    La gnôle de Sébastien Valette, liqueur accompagnatrice lors de la tournée des caves de Gaillac. C’est un peu comme au collège quand tu prenais le ticket au chauffeur pour monter dans le bus. Sauf que là c’est Seb qui te bascule la tête et qui te désinfecte le palais…
  • Si tu étais un moment de la journée ?
    Début de soirée, soleil couchant, en été, après une partie de pétanque entre amis. Bière à la main, la viande sur le barbecue.
  • Si tu étais pratiquant d’un autre sport ?
    J’ai goûté au trail en montagne grâce à mon ami Nicolas Boutié, et j’y reviendrais certainement. Mais le rugby a laissé quelques séquelles physique, donc le temps de récupérer, j’irais plutôt à la chasse à la palombe avec mes autres amis Graulhetois Max Mandagaran ou la pêche (à la truite) avec Guillaume Terme.
  • Si tu étais une action de jeu de rugby ?
    Pas d’action de jeu précise, mais on va dire les fins de matchs gagnés dans la douleur, la difficulté, et la passion. Quoi qu’une bonne mêlée enfoncée ou un cad-deb à la Hakim Khattou c’est beau…
  • Si tu étais un métier ?
    Je serais pharmacien comme Jérôme et Alexis Montbroussous, afin de prendre le cachet miracle pour les lendemains de cuite et lendemains de match…
  • Si tu étais un animal ?
    Un rhinocéros, pratique pour les pick and go ou les « cocottes » (spécialité de Sébastien Pagès et Julien Pauthe), ils doivent avoir du sang de cet animal…
  • Si tu étais un artiste ?
    Je serais le temps d’une soirée d’après victoire dans la tête d’ex ou actuels Graulhetois comme : Jordy Garcia, Anthony Poujol, Alexis Montbroussous, Marc Teyssier, Francois Dautan ou Clément Tucoulet.
  • Si tu étais un magicien ?
    Je ferais le temps d’une soirée un mix des personnes citées précédemment, dans un seul corps. Je pense que tu peux rigoler à te pisser dessus, mais ça doit faire carnage…
Top